Festin Haïtiano-Africain!

Par , 21 avril 2017

UN RAPPEL, EN PHOTOS, DU FESTIN HAÏTIANO-AFRICAIN DE SAMEDI 22 AVRIL 2017.

référence pour les photos: Yohann Leroux (notre curé) sur Facebook)

17952586_10155193577658744_885724302224485698_n 17952619_10155193577543744_5811057340298844100_n 18034227_10155193577468744_3482143491650920639_n 18056960_10155193577508744_204048754448980462_n 18057214_10155193577613744_5080017920268045731_n 18118901_10155193577548744_106164054064733607_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Festin haïtiano-africain!

Très chers paroissiens,

Connaissez-vous la signification de Byenveni nan pati a ou encore Kom en ontkek? Non?
La communauté haitiano-africaine de la paroisse Sainte-Angèle, vous invite, donc, très chaleureusement, à venir découvrir et célébrer la richesse de la diversité culturelle. Venez en grand nombre vous enrichir de leur histoire, culture, valeurs et traditions. Venez goûter aux saveurs de leurs pays et danser au rythme de leur musique.
Samedi 22 avril 2017 de 17h30 à 22h. La salle paroissiale de l’Église Sainte-Angèle sera transformée en pays d’Haïti et d’Afrique.

Citation de Pape François

Par , 16 avril 2017

coeur+ ichtus« …La vie s’obtient et se mûrit dans la mesure où elle est livrée pour donner la vie aux autres. C’est cela la mission »… (Pape François)

Référence : « la joie de l’Évangile »

http://w2.vatican.va/content/francesco/fr/apost_exhortations/documents/papa-francesco_esortazione-ap_20131124_evangelii-gaudium.html#La_joie_de_l’Évangile

 

 

 

Joyeuses Pâques!

Par , 16 avril 2017

Joyeuses Pâques!

référence pour les photos de la Vigile pascale (15 avril 2017): Yohann Leroux sur Facebook

17951698_10155170673873744_3514769601380441530_n17991113_10155170673918744_1948018172880637024_n17951720_10155170673823744_8292970195533960961_n17522987_10155170674388744_6061517483702469072_n17904075_10155170674138744_267315042450664542_n17903652_10155170674048744_127673887781201504_n17861877_10155170674118744_6242106928408756642_n

Nos célébrations importantes de la Semaine Sainte 2017

Par , 7 avril 2017

L’ENTRÉE EN SEMAINE SAINTE DE NOS FERVENTS PAROISSIENS DE L’ÉGLISE SAINTE-ANGÈLE (dimanche des Rameaux 9 octobre 2017)

référence: Yohann Leroux (notre curé) sur Facebook

17903869_410114299361611_3046306814004767351_n-1

 

 

 

 

 

 

 

Jeudi saint… le dernier repas du Seigneur… avant son arrestation… son passage devant le tribunal que l’on est les humains. On condamne facilement et on traite avec violence, agressivité et indifférence les gens, voir les membres de notre propre famille.

référence: Yohann Leroux sur Facebook

17951751_10155165538438744_3910754089199140510_n17861665_10155165538463744_258300234641490525_n17951510_10155165538513744_7730981903919729993_n17757557_10155165538503744_2675550143441900849_n

 

Jeudi soir, le reposoir et aujourd’hui, le dépouillement comme on a fait à Jésus et comme on lui fait encore aujourd’hui.

référence: Yohann Leroux sur Facebook

17951687_10155165548103744_3832523416597477976_n17903753_10155165548083744_8456081777285278957_n

VENDREDI SAINT

13:00 : Via crucis dans le parc.
15:00 : célébration de la Passion

2 heures de confession ( jeunes et moins jeunes)

16:30 : repas de la faim avec l’équipe Développement et paix 
19:30 : film: « La Passion » avec les paroissiens.

10:30 : Victoire du CH ;-)……

17903795_10155167249753744_6966001103900088526_n17795790_10155167249808744_4979771727930292304_n17904033_10155167249813744_7534143524716047931_n

référence: Yohann Leroux sur Facebook

 

coeur+ ichtus« La vie s’obtient et se mûrit dans la mesure où elle est livrée pour donner la vie aux autres. C’est cela la mission ».(Pape François)

 

 

 

Citation de Jean-Paul II

Par , 21 avril 2017

coeur+ ichtusCe n’est qu’en se dépassant que l’homme est pleinement humain. (Jean-Paul II)

Mot de Père Yohann

Par , 31 mars 2017

yohann-leroux-facebookLe soleil commence à réchauffer le climat et l’air froid perd de la force et du terrain peu à peu tout comme dans nos vies. Dieu prend davantage d’espace dans notre intimité afin que sa lumière radiante éloigne les petites ténèbres en nous qui provoque la colère, l’égocentrisme, la jalousie, la paresse…, la possession de tout, la recherche du pouvoir…: Cela nous empêche d’avancer, de grandir et de s’épanouir.

Pâques arrive, le Christ glorieux règnera!

Réf : Yohann Leroux sur Facebook

17457333_10155113878043744_2701589443744230668_n17457582_10155113878013744_264304881780737455_n 17553471_10155113877988744_4107499194415947436_n 17554051_10155113878033744_7817221799415439043_n

 

Le vrai sens de la confession, selon François.

Par , 23 mars 2017

Le vrai sens de la confession, selon François

Référence :

Http://fr.aleteia.org/2017/03/22/le-vrai-sens-de-la-confession-selon-le-pape-francois/

Par Isabelle Cousturié le 22 mars 2017

 

Pour le pape François, le confessionnal n’est pas une teinturerie.

Mardi, à la maison Sainte-Marthe, le Saint-Père a mis en garde contre les pardons « volés » ou « superficiels ».

UnknownAller se confesser n’est pas comme « aller effectuer une opération bancaire ou remplir une tâche administrative », a souligné le pape François au cours de son homélie pendant la messe à Sainte-Marthe, ce mardi 21 mars. On n’y va pas comme on irait « chez le teinturier pour laver une tache » sur sa conscience, a-t-il poursuivi, mais en ayant « honte » du péché commis pour être en mesure ensuite de se sentir vraiment pardonné et de pouvoir ensuite pardonner à son tour. Là est tout le mystère du pardon, un « mystère difficile à comprendre », a acté le Saint-Père en commentant l’Évangile du jour (Mt 18, 21-35). Sortir d’un confessionnal en pensant « Je m’en suis tiré à bon compte », a-t-il insisté, est tout bonnement « hypocrite », cela veut dire que « tu as été incapable d’avoir honte de tes péchés », que le pardon obtenu est alors un pardon « volé »  ou « artificiel ».

 

Le premier pas, avoir honte

Pour bien comprendre le mystère du pardon, a expliqué le Pape, il faut d’abord éprouver de « la honte » pour ses propres péchés, et pour « la mauvaise foi » avec laquelle on les a commis, « une grâce » que les membres du Peuple de Dieu ne peuvent obtenir que s’ils se présentent devant Lui « les cœurs brisés, les esprits humiliés », comme souligné par le prophète Daniel dans la première lecture du jour.

Ce qui est loin d’être le cas dans l’épisode rapporté par Matthieu dans l’Évangile du jour : un serviteur qui doit de l’argent à son maître, se voit pardonné et remis de sa dette, mais lui en sortant n’a pas eu pitié pour ceux qui lui devaient de l’argent et ne leur a pas pardonné en annulant à son tour leurs dettes. Cet homme « n’a pas compris le mystère du pardon », a commenté le Pape, « il croit s’en être tiré », d’avoir joué les « malins », il n’a pas compris ni apprécié la « générosité du maître ».

« Et à vous, a alors interpellé le Pape en s’adressant directement à son auditoire, si je demande : “Mais vous êtes tous pécheurs?” – “Oui, père, tous”– “Et pour avoir le pardon des péchés?” – “Nous nous confessons” – “Et comment vas-tu te confesser?” – “J’y vais, je dis mes péchés, le prêtre me pardonne, il me donne trois Ave Maria à réciter et puis je m’en vais en paix”. Tu n’as pas compris! » Cela veut dire, a-t-il poursuivi, que « tu es allé au confessionnal pour effectuer une opération bancaire ou remplir une tâche administrative, tu n’y es pas allé honteux de ce que tu as fait. Tu as vu quelques taches sur ta conscience et tu t’es trompé parce que tu as cru que le confessionnal était une teinturerie pour enlever les taches. Tu as été incapable d’avoir honte de tes péchés ».

 

Avoir conscience du pardon reçu

Avoir conscience du péché est essentiel pour ensuite avoir conscience du pardon reçu de Dieu : cette « merveille qu’Il a faite dans ton cœur », a poursuivi le Saint-Père, « doit entrer dans ta conscience », sinon à quoi bon : « Tu sors du confessionnal, rencontres un ami et tu commences à dire du mal d’un autre, et toi tu continues de pécher ». Et d’insister comme dans un leitmotiv : « Si tu n’as pas conscience d’être pardonné tu ne pourras jamais pardonner, jamais! “.

Pour conclure, le Pape a invité l’assemblée à demander au Seigneur ‘la grâce de la honte devant Dieu’, afin de ‘recevoir le pardon, et la grâce de la générosité de le donner aux autres’, en se disant: ‘Parce que si le Seigneur m’a tant pardonné, qui suis-je pour ne pas pardonner?’.

 

Lire aussi : Le jeûne du Carême expliqué aux « hypocrites »

Bonne nouvelle!

Par , 11 février 2017

yohann-leroux-facebookC’est dans la joie que je vous annonce que notre gouvernement canadien nous aide financièrement.
Nous avons participé au projet d’aide financière pour les infrastructures dans le cadre du 150e anniversaire de la confédération canadienne PIC-150 et le gouvernement s’engage à payer 50% de notre demande financière, soit de : 74 874$, pour le presbytère et la grande salle. La part du gouvernement sera de : 37 437$ pour les travaux d’infrastructure.
Il paiera 50% de chacune des factures que nous aurons à défrayer jusqu’à épuisement du don.
Réjouissons-nous tous ensembles et rendons grâce à Dieu qui nous écoute et veille sur nous!!

L’abbé Yohann Leroux, curé

P.-S. Pour le message du comité de financement, veuillez vous référer au semainier du 19 février 2017 ou cliquez sur le lien ci-dessous :

http://paroissesainteangele.org/wp-content/uploads/2016/12/Semainier-du-19-février-2017.pdf

 

 

 

 

Partie amicale de hockey

Par , 6 février 2017

Samedi dernier, 4 février2017, s’est tenu une partie amicale de hockey avec nos jeunes paroissiens et notre curé gardien de but, Père Yohann.
Voici quelques photos de cette journée mémorable!

16473266_377021372670904_5215503256794224081_n16427405_377022376004137_7097987179041177250_n16641017_377022869337421_7175297363186628388_n16406886_10154952652583744_748390285137788354_n16299075_10154952652633744_6266989548631134726_n16602863_10154952652558744_3807759384411089532_n16427694_10154952652828744_1884277781332060354_n16508926_10154952652668744_8673107829324094660_n16426186_10154952652833744_3711529771830924492_n20170204_10382820170204_114506

 

Message de Monseigneur Christian Lépine

Par , 31 janvier 2017

imagesMontréal, le 30 janvier 2017

Chers fidèles de l’archidiocèse de Montréal,

Nous sommes tous bouleversés par l’attentat qui a frappé une mosquée à Québec, tuant et blessant des personnes innocentes. Nous prions pour les victimes, pour leurs familles et pour la communauté musulmane, ainsi que pour toute la communauté diocésaine de Québec et l’ensemble de la population. Nous voulons tous travailler à des relations de paix et de respect mutuel. Quelles que soient nos différences, nous sommes tous des êtres humains, nous avons tous la même humanité, nous sommes tous frères et sœurs en humanité.

Cet attentat tragique s’inscrit dans la foulée d’autres attentats dans le monde, animés par des courants de peur et de haine. Voulons-nous laisser la peur et la haine nous envahir? La réponse du fond de notre âme est NON. Demandons à Dieu un regard de respect qui voit la dignité de tout être humain, un regard bienveillant qui veut la paix et la justice pour toute personne.

Apprenons à surmonter les tragédies en travaillant à établir des relations de solidarité et de paix. Lorsque des individus ou des groupes ont des comportements criminels, ne généralisons pas en projetant sur des communautés entières les gestes horrifiants de certains. Une vigilance calme a sa place, mais ce qui est premier c’est la poursuite de la construction d’une civilisation de la rencontre ou l’on apprend à dépasser les préjugés et à développer une estime mutuelle.

J’invite tous les curés, toutes les paroisses et communautés chrétiennes à s’unir dans la prière communautaire tout au long de la semaine, en s’unissant à Jésus-Christ Crucifié et Ressuscité, en Lui présentant toutes les victimes, les familles dévastées, la communauté musulmane et la population terriblement secouée au Québec et au Canada.

Prions pour les forces de l’ordre et pour les autorités civiles, municipales, provinciales et fédérales, afin qu’elles collaborent pour appeler au calme et au respect dans un climat de sécurité.

La Parole de Dieu de dimanche nous parlait des béatitudes qui nous invitent à la pauvreté du cœur, à la douceur et à la paix.

J’invoque Notre-Dame des Douleurs pour que, par son intercession, le Seigneur Jésus mette un baume sur les cœurs qui vivent l’insupportable.

L’archevêque de Montréal,

Montréal, le 30 janvier 2017

Christian Lépine

 

Panorama Theme by Themocracy