2e dimanche de l’Avent, « Se laisser transformer de l’intérieur »

Par , 25 novembre 2016

lanterne-de-lavent
En ce deuxième dimanche de l’Avent : « Se laisser transformer de l’intérieur » Nous apportons cette deuxième lanterne, comme symbole. Faites que chacun de nous, Seigneur, vous ouvre sa vie pour que l’Espérance germe et fleurisse dans nos cœurs.

Film sur la « nativité de Jésus »

Par , 22 novembre 2016

nativite-de-jesusLa direction de la catéchèse dans la continuité de ses cours visuels aux enfants inscrits, présentera le film sur la NATIVITÉ de JÉSUS, comme l’indique le calendrier de la catéchèse 2016-2017.

Les dimanches 27 novembre et 4 décembre 2016

Heure : 9 h 30 à 10 h 30

Cette séquence sera animée par Mme Nadia Ramundo catéchiste, spécialiste en communication à la paroisse Sainte-Angèle.

Armand Assé, coordonnateur.

Quêtes pour la Saint-Vincent de Paul

Par , 18 novembre 2016

QUÊTES POUR LA SAINT-VINCENT DE PAUL

 Guignolée Saint-Vincent de PaulCette année, la Saint-Vincent de Paul remettra 200 paniers de Noël à des familles nécessiteuses de notre paroisse. Nous faisons donc appel à votre générosité habituelle pour nous aider dans notre mission qui est de « servir les pauvres avec amour, respect, justice et joie ». La quête « Guignolée » se fera dimanche le 4 décembre après la communion. Également, des contenants ont été placés dans les entrées de l’église pour recevoir vos dons de denrées non périssables. Je vous remercie sincèrement au nom des membres de la Saint-Vincent de Paul et de tous ceux et celles qui bénéficieront de votre générosité.

Ellen Schryburt

 

 

Concert de Noël à Sainte-Angèle

Par , 4 novembre 2016

Concert de Noël à l’église Sainte-Angèle!!

img_20161016_120926Le concert est organisé par la chorale « Chœur Joie et Harmonie »
Vous êtes tous et toutes invité(e)s le dimanche 18 décembre 2016 à 16h30. Le coût du billet est de 10$.

 

Pour joindre notre paroisse par courriel: angelemerici@videotron.ca

Par , 18 novembre 2016

courrielPour joindre notre paroisse par courriel: angelemerici@videotron.ca

Photos 2016

Par , 17 novembre 2016

photographePour un retour, en photos, sur quelques-unes des activités 2016 de notre paroisse, voir l’onglet « photos 2016″ dans « Qui suis-je » ou visitez le lien ci-dessous: 

http://paroissesainteangele.org/?page_id=6266

 

Rappel de dîme

Par , 14 octobre 2016

RAPPEL DE DÎME

chers (ères) paroissiens (ennes),

argentLa campagne annuelle de la dîme de la paroisse Sainte-Angèle se poursuit. Plusieurs d’entre vous avez déjà contribué, mais, pour ceux et celles dont la contribution pour l‘année 2016 ne nous a pas encore été transmise, je vous rappelle simplement que nous avons besoin de votre appui financier pour poursuivre nos activités.

En vous remerciant à l’avance,


Yohann LerouxYohann Leroux, curé

L’équipe des marguilliers, l’équipe de la pastorale.

 

Devenez bénévoles!

Par , 14 octobre 2016

DEVENEZ BÉNÉVOLES !

BénévolatVous êtes une personne généreuse, dynamique et qui avez à cœur notre communauté de foi? Le comité fête serait donc ravi de vous accueillir parmi ses bénévoles. Plus précisément, nous travaillons, actuellement, à la préparation d’une activité de collecte de fonds et votre précieuse aide serait grandement appréciée. Peu importe le temps que vous pourriez y consacrer, vous êtes les bienvenus. Nous vous remercions à l’avance pour votre précieuse contribution.

 

 

 

 

 

 

 

Homélies du Pape François à Sainte-Marthe

Par , 11 octobre 2016

Homélies Du Pape François à Sainte-Marthe

24 novembre 2016 L’Osservatore Romano

Pape François : « Trois voix »

Référence : http://www.news.va/fr/news/messe-du-pape-a-sainte-marthe-trois-voix

UnknownUne série de suggestions bibliques, et aussi pratiques pour savoir vraiment reconnaître et écouter «la voix du Seigneur» — sans tomber dans la tentation de la corruption et de la mondanité, et en redécouvrant la beauté de la prière d’adoration silencieuse — ont été proposées par le Pape François au cours de la Messe célébrée dans la chapelle de la Maison Sainte-Marthe, dans la matinée du jeudi 24 novembre.

«Au cours de cette dernière semaine de l’année liturgique, l’Église s’engage à nous faire réfléchir sur la fin, car il y aura une fin: une fin du monde, une fin de chacun de nous». Aujourd’hui, je voudrais seulement m’arrêter, toujours en suivant les lectures, sur trois voix, trois voix qui apparaissent dans les liturgies de la parole: une voix puissante, une voix forte et une voix susurrée».

La première voix proposée par François est donc «le cri»: il fait référence au cri «d’une voix puissante» de l’ange, comme on le lit dans le passage tiré du livre de l’Apocalypse (18,1-2.21-23; 19,1-3.9) proposé dans la première lecture. L’ange «s’écria d’une voix puissante: “Babylone est tombée”». Une ville, a expliqué le Pape, qui «semait la corruption dans le cœur des personnes, qui nous conduisait tous, et nous conduit tous, sur le chemin de la corruption».

«La corruption — a-t-il expliqué — est la manière de vivre dans le blasphème, la corruption est une forme de blasphème, le langage de cette Babylone, de cette mondanité, est blasphémateur: il n’y a pas Dieu», mais «il y a le dieu argent, le dieu bien-être, le dieu exploitation». Et l’empire de la vanité, de l’orgueil tombera, comme satan est tombé, il tombera».

Voilà ensuite la deuxième voix, «forte, mais qui n’est pas celle d’un ange», racontée par Jean dans le même passage de l’Apocalypse: «Après quoi j’entendis comme un grand bruit de foule immense au ciel, qui clamait: “Alleluia! Salut et gloire et puissance à notre Dieu”». Et «contrairement au cri de l’ange, il y a le cri de la foule, du peuple de Dieu, le cri de louange. Il s’agit de «la voix puissante de l’adoration, de l’adoration du peuple de Dieu qui sauve, et également du peuple en marche qui est encore sur la terre». Le peuple de Dieu, a-t-il poursuivi, est «pécheur, mais pas corrompu: un pécheur qui sait demander pardon, un pécheur qui cherche le salut de Jésus Christ». Mais «pour pouvoir adorer, nous devons commencer ici à nous mettre en adoration et pour les chrétiens, il n’est pas facile d’adorer: nous, nous sommes forts pour prier en demandant quelque chose». Et «quand nous prions nous rendons également grâce au Seigneur», ou bien nous prions «pour les autres, nous sommes forts, nous savons le faire». Mais «adorer, la prière d’adoration, de louange, celle-là il n’est pas facile de la faire». C’est pourquoi «nous devons l’apprendre». François à invité à se placer «devant le Seigneur, devant le tabernacle, en silence» et «adorer».

Enfin, «la troisième voix» proposée par le Pape est une voix susurrée, c’est un susurrement». On lit en effet dans le passage de l’Apocalypse: «Alors l’ange me dit: “Écris: Heureux les gens invités au festin des noces de l’Agneau ”».

«L’invitation du Seigneur est toujours une voix susurrée, c’est une voix douce, comme le dit le livre des Rois. La voix de Dieu quand il parle au cœur est ainsi: comme un fil de silence sonore, le susurrement de Dieu». C’est précisément «cette invitation, cette promesse qu’il nous a faite, qu’il a faite au peuple: “Je l’appellerai, et je le conduirai dans le désert et je parlerai à son cœur”, avec cette voix douce».

«Et cette invitation sera la fin, notre salut: une invitation au festin des noces de l’agneau». Cela «nous fait penser que ceux qui ont réussi à entrer au banquet, selon la parabole de Jésus, sont ceux qui étaient aux carrefours des chemins, bons et méchants, aveugles, sourds, boiteux, nous tous pécheurs, mais avec l’humilité suffisante pour dire: “Je suis un pécheur et Dieu me sauvera”».

Que «le Seigneur nous donne la grâce d’attendre cette voix, de nous préparer à entendre cette voix: “Viens, viens, viens serviteur fidèle, pécheur, mais fidèle: viens, viens au banquet de ton Seigneur».

Synthèse des réflexions du Pape François à travers les homélies de la messe qu’il célèbre chaque matin dans la Maison Sainte-Marthe.

Service offert par L’Osservatore Romano et la Radio Vatican

Voir le lien suivant: http://www.news.va/fr/sites/homelies

 

 

Parole du Pape François

Par , 10 octobre 2016

coeur+ ichtusParole du Pape François : Il faut sortir de nous-mêmes pour rencontrer les autres. Si nous ne le faisons pas, nous aussi chrétiens tombons malades de division..

Panorama Theme by Themocracy