Semaine Sainte

Par , 14 février 2018

yohann-leroux-facebookSemaine Sainte:  Prière, partage et pardon

 

 

 

Partage de l’Évangile: deuxième dimanche de chaque mois de 16h à 17h

Par , 21 janvier 2018

UnknownDimanche, 15 avril, se tiendra un partage de l’Évangile animé par sœur Louise, de 16h à 17h, ici même, à l’église.

 

Message de notre curé, Père Yohann

Par , 13 janvier 2018

Message de Père Yohann:

FÊTE DE SAINTE ANGÈLE

IMG_8229En l’honneur de la fête de SAINTE ANGÈLE, 27 janvier dernier, nous avons célébré, durant la fin de semaine du 27 et 28 janvier, notre sainte patronne.

IMG_8226 Banquet 2018Il y eut le banquet, samedi soir 27 janvier à 17 h 30.

 

Le dimanche  midi, 28 janvier, un « potluck » multiethnique fut servi après la messe de 11 h. Nous avons pu apprécier des mets de différentes cultures qui représentent notre communauté.

 

20180128_12145820180128_12254420180128_121054gr20180128_120432Merci à tous pour votre précieuse collaboration. Une reconnaissance particulière à tous nos bénévoles pour l’organisation de ces deux superbes occasions de fraterniser et de s’enrichir de la foi qui nous unit !

Abbé Yohann Leroux, curé

 

 

À l’occasion de la fête de notre sainte, je vous invite à consulter le lien suivant où vous y trouverez quelques prières inspirées des écrits d’Angèle Mérici.

http://www.ursulines-uc.com/recueillir/prières-inspirées-des-écrits-dangèle-mérici/

 

Deuxième rencontre de parents d’ados prévue vendredi 23 février, 18h30

Par , 24 décembre 2017

UnknownDeuxième rencontre de parents d’ados prévue vendredi 23 février, 18h30, dans la salle paroissiale.

Toutes les personnes intéressées ayant des ados de 13 à 17 ans sont invitées à donner leurs noms au bureau afin que les personnes responsables puissent vous contacter.

15 minutes de plus pour Toi, Jésus… dimanche 29 avril 2018

Par , 18 novembre 2017

Dimanche 29 avril 2018

Il y aura une période d’adoration du très Saint Sacrement suivant la messe de 11 h: « 15 minutes de plus pour toi, Jésus-Christ de Nazareth ».

Photos par Caterina Staltari

Adoration nov 201720171126_120703Adoration nov 201720171126_120712                                                                                 

Groupes de soutien à la paroisse Sainte-Angèle

Par , 26 octobre 2017

Groupes de soutien à la paroisse Sainte-Angèle, année pastorale 2017-2018

yohann-leroux-facebookSous la gouverne de notre curé, Père Yohann, ultime responsable pour l’ensemble des activités pastorales, socioculturelles et financières, les bénévoles offrent leur temps, talents et charismes au service de la communauté. Il s’agit de collaborateurs engagés à la mise en action d’une mission, : celle de l’Église. De plus, une coordonnatrice événementielle est une bénévole, choisie par le curé, au service de la paroisse, dont le mandat vise le travail d’arrière-scène afin de faciliter les communications et la coordination des activités des divers projets.

 

Groupes Description sommaire
 Accueil

Souhaite la bienvenue et assure de déroulement harmonieux en dirigeant les fidèles au bon endroit lors des célébrations.

Café de l’amitié

Offre la possibilité aux paroissiens de se retrouver après la messe dominicale afin de fraterniser en partageant un léger goûter.

Campagne de financement

Responsable pour la mise en place de stratégies de collecte de fonds nécessaire au financement des projets spéciaux, notamment, la réfection des bâtiments de la paroisse.

Catéchèse

Encadrement structuré visant la formation religieuse et la préparation aux sacrements d’initiation, notamment, la première communion, confession et confirmation.

Comité liturgique

Préparation des célébrations liturgiques, la mise en place des thématiques aux temps forts de la liturgie (fêtes religieuses) tout au long de l’année

Conseil de pastorale paroissiale

Veille à la réflexion et la mise en place d’initiatives visant à répondre aux grandes orientations, priorités et besoins de la communauté entière de la paroisse.

Groupe Ados : 13-18 ansGroupe Adultes : 18-30 ans

Regroupement spécifique selon l’âge et le stade de développement. Ces deux groupes offrent l’opportunité d’approfondir la foi et de se retrouver entre pairs afin de prier, réfléchir, dialoguer et s’engager au niveau paroissial, familial et social.

Marguilliers

Membres élus par les paroissiens dont le mandat est d’assurer la saine administration des biens de la fabrique, l’entretien des lieux et le bon fonctionnement au quotidien.

Pastorale des malades

Service d’accompagnement, de soutien et de réconfort spirituel offert aux personnes esseulées, âgées ou malades leur permettant aussi de recevoir l’Eucharistie.

Saint Vincent de Paul

Un réseau de charité, fraternité et de partage qui vient en aide à toute personne, sans aucune discrimination, socialement ou économiquement défavorisée pour offrir habillement, denrées non- périssables et soutien social.

Secrétariat

Assure le bon fonctionnement des communications téléphoniques, tenue de registres, tenue du calendrier des messes et l’accueil des paroissiens nécessitant un service de la paroisse.

 

 

Invitation pour les 3 à 6 ans, les dimanches, lors de la messe de 11h

Par , 24 octobre 2017

Invitation pour les 3 à 6 ans, les dimanches, lors de la messe de 11h

tout-petitsUne initiation à la parole de Dieu et à la connaissance de Jésus: l’Évangile aux tout-petits de 3 à 6 ans, pour leurs apprendre les mots et les gestes de la foi.

 

Reconnaissance à un bâtisseur exceptionnel!

Par , 24 octobre 2017

 Un très GRAND MERCI, cher Léo!

22687869_506933696346337_2551626911068524250_nAu mois de septembre dernier, notre curé, Père Yohann, remerciait, au nom de tous les paroissiens, Monsieur Léo Schryburt, un généreux bénévole bâtisseur depuis la création de notre paroisse. En signe de reconnaissance, nous lui avons remis cette statuette de Saint-Joseph charpentier.

 

Boutique d’Amélie

Par , 20 octobre 2017

Boutique d'Amélie 2015La Boutique d’Amélie, friperie opérée par les bénévoles de la Société de Saint-Vincent de Paul de Saint-Léonard sera ouverte, en plus des heures actuelles, les mercredis soirs de 18 h à 20 h à partir du 1er novembre, afin d’accommoder les travailleurs et les étudiants. Rappelons que les profits servent entièrement à venir en aide aux plus démunis de l’arrondissement. Nous sommes situés au 5077 boul. Couture (à l’est du boulevard Viau) H1R 3B9.
Tél. : 514-323-5609. Facebook : Boutique D’Amélie – friperie.

 

Halloween, la fête catholique dont il ne faut pas avoir peur

Par , 22 septembre 2017

 

Halloween, la fête catholique dont il ne faut pas avoir peur…

Référence :https://fr.aleteia.org/2015/10/31/halloween-la-fete-catholique-dont-il-ne-faut-pas-avoir-peur/

Cette célébration est-elle vraiment satanique comme le pensent certains ?

Halloween et lanterneÀ la veille de la Toussaint, les sempiternelles diatribes contre Halloween nous seront resservies. En réalité, Halloween trouve ses racines dans une fête catholique de plus de 1 300 ans d’histoire, mais sa banalisation actuelle la dénature.

Halloween vient du vieil anglais « All Hallows eve », et indique donc la veille de la Toussaint (hallow voulait dire « saint »). Cette nuit est fêtée depuis la fin du VIIIe siècle quand le Pape de Rome Grégoire III fixa au 1ernovembre la solennité de la Toussaint.

C’est au XIXe siècle que l’on commence à parler des liens avec des fêtes d’origine celtique car, dans la région celte, des coutumes de l’époque païenne ont perduré dans la fête chrétienne. Le 1er novembre était, jusqu’à l’époque de Charlemagne, une sorte de Nouvel An païen des pays nordiques. La fixation de la Toussaint à cette date, à laquelle rapidement s’est uni le souvenir des défunts, pouvait permettre de donner un nom et une signification différente à ces us et coutumes. La veille de la Toussaint et ses traditions ne sont pas uniquement celtes.

Ce qui inquiète le plus aujourd’hui dans cette fête est d’ailleurs plus chrétien que païen.

Les esprits et l’âme des morts y sont liés, et même le diable, pourquoi pas. N’oublions pas que la Toussaint et la Commémoration des défunts ont d’étroits liens de parenté dans la liturgie et l’imaginaire populaire. Dans le calendrier antique, il y a des jours particuliers où les défunts peuvent revenir de « notre » côté du monde.

Les premières attaques contre Halloween viennent des protestants d’Angleterre après la Réforme. Les catholiques irlandais qui ont fui en Amérique deux siècles plus tard ont emmené ces traditions ataviques. C’est là-bas qu’à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, ont lieu les protestations antiHalloween qui sont surtout anticatholiques. La commercialisation des fêtes et la mode des films d’horreur des années 70-80 ont finalement contribué à donner mauvaise réputation à la veille de la Toussaint et ont donné lieu à la deuxième persécution anticatholique d’Halloween dans les années 80. Les accusations de paganisme et de satanisme ont fini par rendre suspecte une fête née au contraire pour exorciser la peur de la mort et du diable.

L’agression fut si puissante que même de nombreux parents catholiques finirent par croire à la propagande. Depuis les années 90, les paroisses catholiques américaines cherchent d’ailleurs des solutions de rechange à ces déguisements macabres.

Mais en réalité, la fête d’Halloween ne serait qu’une manière d’enseigner « rituellement » aux enfants à ne pas craindre la mort, et c’est peut-être parce qu’elle est si explicite qu’elle inquiète les adultes. Au Moyen Âge, la mort faisait partie du quotidien et la population la craignait certainement moins grâce au christianisme qui leur a enseigné qu’elle n’est pas définitive.

Chaque cathédrale gothique possède des gargouilles, les peintures dans les églises sont remplies de démons voletants. Ces images sont totalement catholiques, car le Christ a vaincu la mort et le diable. Après le Christ, la mort fait moins peur.

Les défunts d’Halloween reviennent pour nous rappeler que les vivants et les morts ne sont pas aussi éloignés que la culture d’aujourd’hui voudrait nous le faire croire.

Ainsi, si la fête d’Halloween et ses fantômes qui frappent aux portes est évangélisée, elle peut devenir un puissant allié culturel pour parler et célébrer la défaite du diable et de la mort.

Ne laissons pas les enfants grandir sans s’habituer à la réalité de la mort. Le Paradis de la Toussaint doit être vu dans la perspective du Purgatoire et de l’Enfer. Fions-nous à l’intelligence des plus jeunes et à leur capacité à distinguer l’imaginaire de la réalité. Et après cette fête, n’excluons pas les enfants d’une visite sur la tombe de leurs proches qui reposent dans l’attente du réveil, pour les célébrer ensemble.

 

Panorama Theme by Themocracy