Catéchèses

Par , 18 septembre 2017

CATÉCHÈSES

 

imagesDepuis que les écoles ont cessé de donner ces préparations (depuis 1989), c’est à la paroisse que revient la charge de vous assister dans l’éducation religieuse de votre enfant.

Nous voulons, aussi, rendre possible une rencontre personnelle avec Jésus-Christ.

Nous vous offrons un programme échelonné sur quatre (4) ans.

Les catéchèses ont débuté le 1er octobre 2017. Elles sont données chaque dimanche de 9 h 30 à 10 h 30, avec une alternance de cours théoriques et de projections vidéos, suivies par la messe de 11h.

Au moment de l’inscription, il est nécessaire d’apporter le certificat de baptême et de première communion (s’il y a lieu), de même qu’acquitter les frais de 60$. Ce montant inclut l’inscription, le maintien de nos services et le matériel catéchétique. Nous vous prions de passer le mot à ceux qui n’ont pas encore complété l’inscription

 

 

Faire un don

Par , 3 septembre 2017


coeur+ ichtusPour faire un don, voir le menu au haut de la page. Merci pour votre soutien!

La morale ce n’est pas « tu peux, tu ne peux pas » (Pape François)

Par , 1 septembre 2017

 

La morale, ce n’est pas « tu peux, tu ne peux pas » (Pape François)

1er septembre 2017 (fr.zenit.org)

Référence : https://fr.zenit.org/articles/la-morale-ce-nest-pas-tu-peux-tu-ne-peux-pas/ (Anne Kurian)

FrançoisLa morale, ce n’est pas « tu peux, tu ne peux pas » ou « tu dois, tu ne dois pas », affirme le pape François. Dans un livre d’entretien avec le chercheur français Dominique Wolton, il confie que la « rigidité » lui fait « peur » et souhaite que les pasteurs ne réduisent pas leurs prédications à la morale « sous la ceinture ».

Le Figaro Magazine du 1er septembre 2017 publie des extraits de l’ouvrage « Pape François : rencontres avec Dominique Wolton : politique et société » (Éditions de L’Observatoire), dont la publication est prévue le 6 septembre.

Au cours d’une douzaine de rencontres privées au Vatican, le pape a notamment abordé avec le sociologue la question de la « morale » : on ne peut pas enseigner la morale, a-t-il souligné, « avec des préceptes comme ‘tu ne peux pas faire ça, tu dois faire ça, tu dois, tu ne dois pas, tu peux, tu ne peux pas’ ».

« La morale est une conséquence de la rencontre avec Jésus-Christ, a-t-il expliqué. C’est une conséquence de la foi, pour nous les catholiques. Et pour les autres, la morale est une conséquence de la rencontre avec un idéal, ou avec Dieu, ou avec soi-même, mais avec la meilleure partie de soi-même. La morale est toujours une conséquence. »

La reductio à la morale « sous la ceinture »

Le pape met en garde les prédicateurs contre le « grand danger » de « ne seulement condamner que la morale – je vous demande pardon – ‘sous la ceinture’ ». « Mais les autres péchés, qui sont les plus graves, la haine, l’envie, l’orgueil, la vanité, tuer l’autre, ôter la vie… ceux-là on n’en parle pas tant que ça », fait-il observer.

Évoquant aussi la question de la communion aux personnes divorcées remariées, le pape conteste les « normes fixes » et « figées ». Il donne aux pasteurs ce conseil : « Parlez donc avec le divorcé, parlez avec la divorcée, accueillez, accompagnez, intégrez, discernez ! »

Il pointe du doigt la « tentation de l’Église » de se prononcer en termes de « ils ne peuvent pas faire ceci, cela » : « Mais non, non et non ! Ce type d’interdiction, c’est ce qu’on retrouve dans le drame de Jésus avec les pharisiens. Le même ! Les grands de l’Église sont ceux qui ont une vision qui va au-delà, ceux qui comprennent. »

C’est guidé par ce souci du discernement et du pardon que le pape a décidé d’étendre le pouvoir d’absoudre le péché de l’avortement à tous les prêtres, lors du Jubilé de la miséricorde. Une mesure désormais permanente. « Une femme qui a une mémoire physique de l’enfant, parce que c’est souvent le cas, et qui pleure, qui pleure depuis des années sans avoir le courage d’aller voir le prêtre… vous vous rendez-vous compte du nombre de personnes qui respirent enfin ? », insiste-t-il.

« Derrière chaque rigidité, met en garde le pape, il y a une incapacité à communiquer… c’est une forme de fondamentalisme. Quand je tombe sur une personne rigide, et surtout un jeune, je me dis aussitôt qu’il est malade… Moi, j’ai peur de la rigidité. Je préfère un jeune désordonné, avec des problèmes normaux, qui s’énerve… car toutes ces contradictions vont l’aider à grandir. »

Lave-auto, samedi 19 août 2017

Par , 9 août 2017

 

19894728_459068111132896_3581776158644770447_n

Samedi , 19 août, il y eût un LAVE-AUTO, devant l’église, par nos jeunes ados.

 

 

Un peu d’humour…

Par , 14 juillet 2017

Les visiteurs du Pape ont l’interdiction de se plaindre…

Référence : http://www.bfmtv.com/international/les-visiteurs-du-pape-francois-ont-l-interdiction-de-se-plaindre-1216847.html

14 juillet 2017 à 16h55

Le pape, dont le sens de l’humour a souvent été souligné, a fait installer une pancarte offerte par un psychologue à l’entrée de son appartement.

 « Vietato lamentarsi », « il est interdit de se plaindre! ». Voilà la pancarte en carton qui trône sur la porte d’entrée de l’appartement du pape François au Vatican, à l’adresse de ses visiteurs. Ce panneau a été offert récemment au souverain pontife par un psychologue italien, révèle ce vendredi le blog Vatican Insider du journaliste Andrea Tornielli, un vaticaniste proche du pape.

Ce psychologue, Salvo Noe, auteur d’un ouvrage sur le thème du développement personnel, avait offert la pancarte au pape à la fin d’une audience publique sur la place Saint-Pierre le 14 juin, rapporte le blog, photos à l’appui. Le pape François avait alors promis avec le sourire de l’utiliser.

« Je le mettrai sur la porte de mon bureau où je reçois les visiteurs », a-t-il déclaré.

Ce jour-là, à l’audience, le psychologue a également offert au pape un livre et un bracelet.

 Le sens de l’humour

Le pape a finalement renoncé à accrocher la pancarte dans les grandioses appartements pontificaux, où se trouve son bureau, préférant un affichage plus informel dans sa modeste résidence hôtelière Sainte-Marthe. Le pontife argentin, dont Andrea Tornielli souligne le sens de l’humour, a recommandé à de nombreuses reprises aux fidèles de ne pas se laisser aller à la mélancolie ou à se lamenter.

En plus petites lettres sur la pancarte adoptée par le Pape François, les visiteurs apprennent que ceux qui ne respectent pas ce mot d’ordre « sont sujets à un syndrome de victimisation avec abaissement notable de la bonne humeur et de la capacité à résoudre ses problèmes ». Le texte recommande de « se concentrer sur ses propres potentialités et non sur ses propres limites » en concluant « arrête de te plaindre et agis pour changer ta vie en mieux ! ».

Comme le souligne le journaliste sur son blog, c’est l’un des récents visiteurs du pape, un vieux prêtre italien ami de longue date avec lui, qui a pris la pancarte en photo et l’a publiée après lui avoir demandé l’autorisation.

 

 

 

 

Festin muticulturel de la Fête-Dieu!

Par , 11 juillet 2017

Quelques images de notre beau partage de repas, après la procession de la fête Dieu, le 18 juin 2017 . Tous comme un seul homme content de participer à la Vie de notre belle Paroisse Saint-Angèle, signe d’unité, de partage et d’Amour.

Une paroisse multiculturelle où il fait bon vivre..

Référence : Sainte-Angèle paroisse sur Facebook

19990313_458598637846510_5161014479339458875_n19875515_458599054513135_7129165475736979773_n19875273_458600947846279_2758966609179289218_n19959299_458611941178513_2346431983693279566_n19959412_458608834512157_3788474498595022874_n 19875550_458608674512173_426843530052309787_n 19756548_458600811179626_350940296437755967_n19905172_458600871179620_4530905874652629955_n 19756692_458600771179630_98310235593410283_n

 

La vérité rend libre

Par , 23 juin 2017

La vérité me rend libre

Jésus, tu nous as dit que la vérité nous rendrait libres et tu m’invites à être authentique et transparent dans tout ce que je fais et dis, pour qu’en moi il n’y ait ni mensonge ni noirceur.

Tu sais par expérience que ce n’est pas toujours facile de dire la vérité. C’est ce qui t’a mené à être condamné à mourir crucifié.

Mais, je constate que ton courage et ta fidélité ont été et sont encore des sources de vie éternelle pour l’humanité.

Aide-moi à suivre toujours le chemin de la vérité : que je sois authentique et fidèle à la Bonne Nouvelle; que je n’aie jamais peur de la proclamer et de la proposer à tous ceux qui vivent dans la noirceur de l’ignorance, du doute ou de l’indécision, pour qu’ils te découvrent, toi, et qu’ils connaissent l’Évangile comme chemin, vérité et vie pour tous. Que ton amitié me donne la force pour accepter la souffrance que m’occasionnera, souvent, le fait d’être fidèle et authentique.

Maurice Comeau, ptre

référence : http://paroissesainteangele.org/wp-content/uploads/2016/12/Semainier-du-25-juin-2017.pdf

 

Une Église bien vivante!

Par , 19 juin 2017

yohann-leroux-facebookQuelques événements à la paroisse Sainte-Angèle… Canonisation de santa Jacinta et San Francisco.
La première communion et la confirmation…
Fête de la fin d’année des enfants de la catéchèse, notre « talent show »…La procession de la Fête-Dieu… etc.
Plein de vie dans cette Église!

19366233_448452448861129_2049369058052883152_n19396840_448452088861165_8874434861563957431_n19396876_448452488861125_3827783284664308821_n19420828_448451772194530_6899332514233952437_n19399395_448451928861181_8122282799466112549_n19366549_448454278860946_3498131117318663768_n19396770_448452735527767_2606300088219222254_n19225857_10155382177913744_4313809448084288823_n19247710_10155382178193744_5416590806771169443_n19366552_10155382178303744_6408842295859280046_n

19396880_10155382178043744_8686556082174250798_n19247814_10155382178243744_6282627236035020823_n19247611_10155382178123744_5477059329113686370_n19399762_10155382178733744_1763554759733590424_n19366151_10155382178958744_5496657589793534311_n19225918_10155382178938744_1261896316653405626_n18835584_10155382178683744_6538669534188447812_n

 

Bonne fête anniversaire, Monseigneur Parent!

Par , 6 juin 2017

18881832_439069789799395_4162867570413137119_n 18835526_439069833132724_227474011513359134_nBonne fête anniversaire de sacerdoce à Monseigneur Michel Parent.
50ans, que de grâces reçues par cette homme de profondeur.. Merci Saint-Esprit pour ce don.
Que le Dieu d’Isaac, de David et de Jacob veille toujours sur toi.
Merci pour cette belle célébration en ce jour de Pentecôte à notre belle paroisse à Sainte-Angèle.

 

18882220_439067686466272_2613841287587125691_nNous avons vécu la Pentecôte par la confirmation de nos enfants de la catéchèse, à notre belle paroisse, ce jour du 4 juin 2017, avec Monseigneur Michel Parent.
Merci, Seigneur pour ce bel orateur remplir d’AMOUR.

Référence: Sainte-Angèle Paroisse sur Facebook

Pape François : « Il ne faut jamais faire sortir un enfant qui pleure pendant la messe »

Par , 6 juin 2017

 

Pape François : « Il ne faut jamais faire sortir un enfant qui pleure pendant la messe »

Référence :http://cplittoralouest.catholique.fr/spip.php?page=article_pdf&id_article=1708

jeudi 31 décembre 2015

 Unknown-1Que les parents qui ne sont jamais sentis coupables de déranger les fidèles quand leurs enfants pleurent pendant la messe lèvent le doigt … Pas de problème, cependant, pour le pape François :

« Les pleurs des enfants sont la voix de Dieu : ne les faites pas sortir de l’église ! », a-il déclaré en rencontrant dimanche 14 décembre, dans une paroisse du nord-ouest de Rome, les familles de 80 enfants baptisés dans l’année. « ? Les enfants pleurent, font du bruit, vont de-ci, de-là. Mais pourquoi se donner tant de mal quand un enfant pleure dans l’église et que l’on dit qu’il faut le faire sortir ? Les pleurs d’un enfant sont la voix de Dieu : il ne faut pas les faire sortir de l’église. »

Le Pape a béni…….

« Il y a des gens qui se plaignent toujours »

Dans son homélie, le pape François est revenu sur le thème de la joie, qu’il avait déjà développé à midi, avant la prière de l’Angélus. « La joie des chrétiens est sereine et tranquille, même dans les moments difficiles, a-t-il dit. Un vrai chrétien ne perd jamais la paix intérieure. La joie chrétienne n’est pas celle du consumérisme qui nous fait arriver au 24 décembre dans l’anxiété. Un bon repas à Noël, c’est bien. Mais la joie chrétienne c’est autre chose. On l’obtient par la prière et l’action de grâce. Il y a des gens qui ne savent pas remercier, qui se plaignent toujours. C’est dur de voir des chrétiens dont les traits sont marqués par l’inquiétude et l’amertume. »

« La joie chrétienne, a poursuivi le pape François, on la cultive aussi en annonçant aux autres la Bonne Nouvelle, surtout aux plus pauvres, en pansant les blessures des cœurs brisés, en proclamant la liberté des esclaves, la libération des prisonniers, en apportant la paix à ceux qui souffrent matériellement ou spirituellement. » …

 

 

 

 

Panorama Theme by Themocracy