Message de l’Assemblée des évèques catholiques du Québec (AECQ)

Par , 2 mars 2019

UN MESSAGE DE L’Assemblée des évêques catholiques du Québec (AECQ)

Déclaration des évêques catholiques du Québec à la suite de la réunion de Rome sur les abus dans l’Église

Montréal, le 25 février 2019 – Le pape François avait convoqué à Rome du 21 au 24 février les présidents des conférences épiscopales nationales à propos de la Protection des personnes mineures dans l’Église. Dans sa Lettre au peuple de Dieu du 20 août 2018, le pape François écrivait : «Avec honte et repentir, en tant que communauté ecclésiale, nous reconnaissons que nous n’avons pas su être là où nous le devions, que nous n’avons pas agi en temps voulu en reconnaissant l’ampleur et la gravité du dommage qui était infligé à tant de vies. Nous avons négligé et abandonné les petits.» Le but de la rencontre était de reconstruire la crédibilité de l’Église et le sentiment de confiance des gens à son égard, en faisant en sorte que les évêques prennent conscience du drame et de la douleur des victimes et pour qu’ils assument leurs responsabilités. Pour y arriver, les travaux se sont concentrés sur les thèmes de la responsabilité, de la reddition de compte et de la transparence. Les évêques catholiques du Québec saisissent l’occasion de cette rencontre pour réaffirmer leur profond engagement à poursuivre leurs efforts pour que jamais plus l’Église catholique du Québec ne soit impliquée de quelques manières que ce soit dans des gestes et des comportements inqualifiables qui portent une grave atteinte à la dignité des enfants et blessent leurs proches. Notre détermination est tout aussi grande pour que, dans un souci de vérité, de justice et de guérison, les agresseurs soient dénoncés aux autorités compétentes et qu’ils répondent de leurs gestes. Nous voulons surtout pouvoir prendre soin des victimes, participer à leur guérison et contribuer à ce qu’une réconciliation soit possible, qui leur apportera la paix et la tranquillité. Entretemps, nous accompagnons le pape François de notre amitié et de notre prière, de même que tous les évêques du monde entier, pour que l’Esprit Saint nous inspire les paroles et les gestes qui sauront faire la vérité et construire un avenir sécuritaire pour tous dans l’Église.

 

Laisser un commentaire

Panorama Theme by Themocracy